Une pétition et un rassemblement pour agir !

A la une / Publié le mardi 15 septembre 2015 09:54
La baisse des dotations de l’Etat prive la ville de Montreuil de 12,5 millions d’euros. La municipalité appelle tous les Montreuillois à signer une pétition et à se rassembler samedi 19 septembre à 10h devant l’Hôtel de ville pour demander que soit rendu l’argent pris à la ville.

Le plan de réduction des dépenses publiques de 50 milliards d’euros annoncé par le Premier Ministre va priver les villes, les départements et les régions de 11 milliards d’euros d’ici 2017.

Cette baisse des dotations prive la ville de Montreuil de 12,5 millions d’euros et compromet l’équilibre de son budget. Compenser cette baisse représenterait une hausse de 26 % des impôts locaux, ce qui est inacceptable.

La réforme des rythmes scolaires a déjà coûté 2,5 millions d’euros. Le service public municipal est aujourd’hui réellement menacé car privé des moyens indispensables pour faire vivre les services publics de proximité et répondre aux besoins quotidiens des Montreuillois en écoles, en logements, en équipements sportifs ou en crèches.

Acteurs associatifs, usagers du service public, agents communaux, Montreuillois.... nous sommes tous concernés car c’est la capacité de la ville à agir pour ses habitants qui est en danger comme dans les 36 000 communes françaises.

Compte tenu de la gravité de la situation et avant que le Gouvernement n’arrête le projet de loi de finances 2016, une journée nationale d’action aura lieu le samedi 19 septembre 2015, de 10 à 12 heures, à l’appel de l’association des Maires de France qui regroupe toutes les communes quelle que soit la couleur politique des municipalités, dans toutes les communes et intercommunalités de Métropole et d’Outre-Mer.

Le maire Patrice Bessac invite tous les Montreuillois à y participer nombreux et à venir retrouver toute l’équipe municipale devant l’Hôtel de ville, pour refuser l’asphyxie budgétaire du service public et exiger du Gouvernement que soient rendus les 12,5 millions d’euros qui ont été pris.

 

Retrouvez-nous sur

 

Facebook

 

twitter