Les projets de prolongation de la Ligne 11 du métro et tramway T1 sont en danger !

A la une / Publié le mardi 03 juin 2014 17:55
Face aux menaces qui pèsent sur les prolongements de la ligne 11 du métro et du Tramway T1, la Ville de Montreuil se mobilise.

 

Report de l'écotaxe , hausse de la TVA sur les transports et réduction des dotations de l'Etat aux collectivités territoriales… Selon un article publié dans le journal Le Parisien du 22 mai dernier le financement des transports du Grand Paris ne serait plus assuré.

Ce contexte de rigueur budgétaire imposée par le gouvernement se traduirait concrètement par l’abandon des travaux de prolongement de la ligne 11 et la remise en cause possible de l’arrivée du tramway T1.

L’exécutif régional est inquiet ! Pierre Serne (EELV), vice-président du conseil régional, pointait du doigt le gouvernement et déclarait dans les colonnes du Parisien du 22 mai : « en prévoyant de réduire (…) les dotations aux collectivités locales, notre capacité à financer ces investissements, est incertaine » et d’enfoncer le clou : « le prolongement de la ligne 11 pourrait être également suspendu ».

Pour l’heure, il manque plus de 41 millions d’euros pour les nouveaux tramways et 33 millions d’euros pour le métro. Au total, La Région Île-de France cherche encore 150 millions pour financer les futures infrastructures de transports pour les Franciliens et les Montreuillois.

Ainsi, si elles sont confirmées, ces décisions auront un impact considérable sur le quotidien des Montreuillois (accès à l’emploi, aux loisirs, mobilité, …) les privant d’un réseau de transport de qualité.

Avec pour objectif de lever ces incertitudes et de confirmer, au plus vite, le prolongement de la Ligne 11 du métro et du tramway T1, Patrice Bessac, maire de Montreuil, a adressé, le 26 mai dernier, un courrier au Premier ministre Manuel Valls. Avec cette première action, il s’engage à combattre le désengagement de l’État et à garantir la réalisation de ces projets dont l’ambition est d’améliorer le transport de proximité sur Montreuil.

Et parce qu’une mobilisation générale de l’ensemble des grands élus du territoire et des habitants est nécessaire, Patrice Bessac appellera prochainement tous les habitants à se faire entendre.

 

En quelques chiffres

 

  • LA PROLONGATION LIGNE 11 DU METRO

82 000 personnes concernées

Le prolongement de la ligne 11 prévoit de créer une liaison entre le terminus actuel de la ligne Mairie des Lilas te la station du RER E Rosny-sous-Bois. Le projet est assuré par le syndicat des transports d’Île-de-France (STIF) et la RATP en partenariat avec la Région Île-de-France, l’État et le CG de Seine Saint Denis.

Cinq communes sont concernées : Montreuil, Les Lilas, Noisy-le-Sec, Romainville, et Rosny-sous-Bois

A la mise en service du prolongement prévu de Ligne 11, 82 500 personnes, habitants et salariés seront concernés. Ils habiteront ou travailleront à moins de 600 mètres de l’une des six stations ;

Chiffres clefs :

-6 km de prolongement
-6 nouvelles station dont 1 aérienne et 4 sur Montreuil
-5 nouvelles communes desservies
-82 000 habitants et salariés concernés-1 métro toutes les 1mn 45
-5 voitures par rame contre 4 aujourd’hui


  • LE PROLONGEMENT DU TRAMWAY T1

Ce projet devrait permettre de désenclaver des communes jusque-là privées de mode lourd de transport en commun. L’objectif est de permettre à la population d’emprunter les transports en commun à la place des véhicules particuliers. Enfin, il favorisera une nouvelle manière de desservir et d’augmenter l’activité des commerces des communes traversées.

Les grandes caractéristiques du projet sont les suivantes :

  • Ligne T1 de 10,7 km dont 7,7 km de voies nouvelles ;

  • 21 stations dont 15 nouvelles et 6 stations réaménagées ;

  • Le tracé du prolongement du tramway T1 concerne 6 communes : Bobigny, Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil-sous-Bois, Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne.

  • 1 tramway toutes les 4 min en heures de pointe et toutes les 6 min en heures creuses ;

  • Des correspondances avec la ligne de RER E à Noisy-le-Sec et Val de Fontenay, le RER A à Val de Fontenay, 18 lignes de bus sur l’ensemble du prolongement, la future station de la ligne 11 « Place Carnot » à Romainville, la future tangentielle nord à Noisy-le-Sec et enfin le T Zen 3 à Bondy ;

  • La nouvelle ligne permettra de relier Bobigny à Val de Fontenay en environ 25 minutes.

Caractéristiques du projet à Montreuil : http://www.t1bobigny-valdefontenay.fr/montreuil-sous-bois/

 

 

 

Retrouvez-nous sur

 

Facebook

 

twitter